Daa8 111daa

 

Lorsque votre compagnon a mordu une personne, il doit obligatoirement subir une surveillance sanitaire de quinze jours ((Arrêté du 21 avril 1997)  et article L 223-10 du Code rural)

Depuis juin 2008, tout chien ayant mordu une personne doit subir une évaluation comportementale et sa morsure doit être déclarée auprès de la mairie du lieu de résidence. Le vétérinaire devra également déclarer cette morsure au maire et au Fichier National Canin

La surveillance sanitaire est obligatoire, en prévention de la rage, que votre chien soit ou non vacciné, elle s'effecute en trois temps, à savoir : 

- 1ère visite chez votre vétérinaire dans les 24 heures suivant la morsure
- 2ème visite, 7 jours après la morsure
- 3ème visite, 15 jours après la morsure

 

 

A l’issue de chaque visite : Le vétérinaire remettra un certificat de mise sous surveillance au propriétaire, à la victime, au commissariat de police et à la direction des services vétérinaires de manière à s’assurer que les contrôles sont bien effectués dans les délais légaux. En cas de refus du propriétaire de soumettre son chien mordeur ou griffeur à ses examens, la police municipale est en droit de l’y contraindre dans les 24 heures

Pendant la période de surveillance de 15 jours, le propriétaire ne peut se défaire le l’animal ou le faire euthanasier sauf dérogation. En cas d’euthanasie ou de mort avant la fin de la période de surveillance de 15 jours, la tête du chien devra être envoyée à l’Institut Pasteur par un vétérinaire pour recherche de la rage

42260126 2693173164241475 3833740499068387328 o42271830 2693171137575011 5986013228876955648 o

 

De plus, votre animal devra également subir une évaluation comportementale, chez un vétérinaire inscrit sur les listes départementales et devra intervenir avant la fin des quinze jours de mise sous surveillance sanitaire

A l’issu de cette évaluation, il sera classé sur une échelle allant de 1 à 4, ce qui correspond à un degré de dangerosité quasi nul à un degré élevé, à savoir

Niveau 1 : pas de risque particulier de dangerosité en dehors de ceux inhérents à l'espèce canine

Niveau 2 : risque de dangerosité faible pour certaines personnes ou dans certaines situations

Niveau 3 : risque de dangerosité critique pour certaines personnes ou dans certaines situations

Niveau 4 : risque de dangerosité élevé pour certaines personnes

 

Le vétérinaire sera amené à vous conseiller en fonction du ‘’classement’’ sur des mesures préventives à mettre en place. Une nouvelle évaluation pourra être décidée par le vétérinaire qui précisera le délai compris entre un à trois ans, à savoir :

Pour un classement niveau 2 : elle sera renouvelée dans un délai maximum de trois ans
Pour un classement niveau 3 : elle sera renouvelée dans un délai maximum de deux ans
Pour un classement niveau 4 : elle sera renouvelée dans un délai maximum de un an

DAAchienmordeur.jpg

 

 

Responsabilité de l'assurance

Si vous avez souscrit une assurance responsabilité civile, vous êtes couvert en cas de morsure d'un tiers par votre chien. En effet, elle couvre les dommages provoqués par vous-même, vos enfants, vos préposés et vos animaux de compagnie

En France, il est obligatoire de souscrire ce type d'assurance. Elle fait souvent partie de l'assurance multirisque habitation. Cependant, la meilleure solution pour ne pas avoir à se poser cette question est d'empêcher son chien de mordre. Si vous avez un chien agressif, pendant les promenades, pensez à l'équiper d'une muselière

42298937 2693172634241528 64177780748713984 o

Sanctions pénales

Est puni de la peine d'amende prévue pour les contraventions de la 4ème  classe (750 €) le fait pour tout propriétaire ou détenteur d'un animal mordeur ou griffeur de

Ne pas soumettre son animal à chacune des trois visites sanitaires prévues pendant la période de surveillance sans autorisation du directeur départemental des services vétérinaires

Se dessaisir de son animal pendant la période de surveillance, sans autorisation du directeur départemental des services vétérinaires

Vacciner, faire vacciner, abattre ou fait abattre son animal pendant la période de surveillance sans autorisation du directeur départemental des services vétérinaires

Ne pas réaliser l'évaluation comportementale obligatoire

 

Date de dernière mise à jour : 22/09/2018