La loi du 6 janvier 1999 et le Dogue Argentin

dogoloibaila1.jpg
 
LE DOGUE ARGENTIN "LOF & NON LOF" N'EST PAS CATEGORISE par la Loi n° 99-5 du 6 janvier 1999 relative aux animaux dangereux et errants et à la protection des animaux.
 
Idées préconçues, chiens stigmatisés, loi de 1999, nouvelles mesures de prévention et de répression... Alors qu'aucune race n'est plus agressive qu'une autre, certains types de chiens ont été catalogués de chiens dangereux et mis à l'écart, dans le but de leur extinction. L'actualité n'ayant aucunement rassurée les propriétaires, les futurs adoptants ou acquéreurs de la race du Dogue Argentin. Un magnifique molosse à l'apparence d'un chien dangereux pour certains et d'un exceptionnel chien de compagnie pour d'autres ! Nullement agressif mais dissuasif de par son physique impressionnant !
 
La législation en vigueur sur "les chiens dits dangereux" résultent de plusieurs lois, décrets, arrêtés et circulaires qui se sont enchaînés rendant difficile le travail des autorités de contrôle. Les policiers nationaux, gendarmes et policiers municipaux souvent néophytes sont équipés d’un tableau représentant vaguement les chiens catégorisés ne sachant plus qui contrôler. Quel chien est « méchant » et « dangereux » ?
 
Pour quelle raison notre molosse blanc n'a t'il pas été catégorisé ?
  
Rappelons que la carte d'identification est la carte d'identité de votre Dogue Argentin, qu'il soit inscrit au Livre des Origines Françaises (L.O.F) ou non. Elle reprend ainsi toutes ses caractéristiques et vos coordonnées. Seule pièce légale justifiant de la race de votre molosse !
 
Notons que les chiens les plus populaires soit le Berger Allemand, le Labrador et le Jack Russell sont les chiens les plus mordeurs en France comme dans d'autres pays.

fiona-191.jpg

Par conséquent, le dogue argentin L.O.F (dit avec papiers) ou NON L.O.F (dit sans papiers), chien de chasse au gros gibier n'est pas soumis aux obligations visant les chiens dits "dangereux" de 1ère et 2ème catégories. loi-n-99-5-du-6-janvier-1999.pdfloi-n-99-5-du-6-janvier-1999.pdf

 

Lors d'une acquisition ou d'une adoption, nous vous informons sur les mesures relatives à sa détention, à savoir

Il ne doit pas être porteur d'une muselière lors de vos balades,
 
Vous devez le tenir en laisse sur la voie publique et dans certains lieux publics comme tout autre chien,
 
Vous pouvez le promener en toute liberté en forêt ou dans les parcs l'y autorisant,
 
Vous devez avoir sa carte d'identification sur vous, sa race y est mentionnée "de race ou de type dogue argentin", lors d'un contrôle de police, vous ne serez pas inquiété,
  
Vous ne devez pas consulter votre vétérinaire pour lui faire passer une évaluation comportementale,
 
Vous ne devez pas attester d'une formation d’aptitude portant sur l’éducation et le comportement canins,
 
Vous ne devez pas effectuer de déclaration en Mairie pour aviser le Maire de sa présence sur la commune,
 

Vous devez le faire identifier par une puce électronique depuis le 1er juillet 2011, en cas de perte ou de fugue sur la voie publique vous lui éviterez la fourrière,

Vous pouvez ou non le vacciner contre la rage, la vaccination antirabique en cours de validité est obligatoire que dans les zones infectées par la rage,

Vous pouvez ou non la stériliser ou le castrer,

Vous devez aviser votre Assurance (responsabilité civile) de sa présence dans le foyer, en cas d'accident ou de morsure, elle prendra en charge les frais de remboursements.

fiona-232.jpg

 Photos : Baya & Baïla du Site "Dogue Argentin à l'Adoption" avec Chico (Bull Terrier)

Date de dernière mise à jour : 19/01/2014