Le grand âge et ses inconforts, la maladie ou la souffrance amènent bien souvent à se poser la question de l'euthanasie

Au delà du sentiment naturel de culpabilité qu'éprouve le maître, la décision peut dépendre de la réponse à ces quelques questions :

Est-il exempt de douleurs, d'angoisses ou de grand inconfort, que je ne peux atténuer ?

 Peut-il marcher et bouger sans souffrances ?

Peut-il boire et manger à sa convenance, sans que cela entraine des inconvénients majeurs (douleurs, vomissements, diarrhées,etc...) ?

Est-il exempt de tumeurs inopérables, entrainant douleurs ou grand inconfort ?

 Peut-il respirer sans peine ?

 Est-ce qu'il urine et défèque sans peine ?

Suis-je capable de lui fournir les soins dont il a besoin et puis-je pallier à ses douleurs ou handicaps ?

Si la réponse à l'une ou l'autre de ces questions est "non", et qu'aucun traitement ne peut le soulager, il devient légitime d'envisager de l'endormir afin de ne pas souffrir

 

Il convient également de se demander :

Quelle est la qualité de sa vie aujourd'hui ?

Sa dignité est-elle compromise ?

 L'euthanasie permet d'abréger ses souffrances tout en épargnant l'indignité et l'angoisse provoquées par une maladie grave

La vie de votre compangon ne doit pas être prolongée uniquement parce que vous ne pouvez supporter de le perdre

Dans tous les cas, n'hésitez pas à prendre conseil auprès de votre vétérinaire

 

Que faire du corps de son plus fidèle compagnon ?

Que le décès soit de vieillesse, paisiblement « endormi » dans son panier, accidentel, ou dû à la maladie qui nous oblige souvent à cette terrible décision qu’est l'euthanasie, nous avons tous des réactions différentes devant la mort de l’animal

Pour beaucoup d'entre nous, il est totalement inconcevable de laisser partir son compagnon tant aimé à l’équarrissage, comme cela ce faisait il y a encore peu de temps, aujourd'hui l'inhumation ou l'incinération nous sont proposées

Certaines personnes ne veulent plus en entendre parler, dans ce cas, l'incinération collective est la solution la plus appropriée en le laissant chez son vétérinaire

D'autres désirent avoir un lieu où se recueillir et ont besoin d'offrir a leur fidèle compagnon une sépulture digne de l'amour qu'il leur portait. Dans ce cas là, le cimetière animalier est le meilleur des choix

 

Confier son corps à votre vétérinaire

Solution la plus pratique pour certains propriétaires. Il s'occupera de remplir toutes les démarches administratives et prendra en charge le corps de votre compagnon

Par ailleurs, le prix d'une cette intervention (tarifs libres) varie entre 40 et 100 euros, selon le poids de l'animal

Si vous le souhaitez, vous pourrez récupérer ses centres sous 3 à 4 semaines car certains vétérinaires travaillent avec une société d'incinération

 

Le faire incinérer

Au crématorium de Nogent S/Marne (94) - Recommandé par BAILA, vous serez reçu par des professionnels de l'incinération animalière, très compréhensif dans un tel moment de chagrin, ils seront présents à vos côtés jusqu'à la fin de la cérémonie. Avant la crémation, un moment vous est réservé pour lui dire au revoir.

Ces derniers vous proposeront deux possibilités

L'incinération individuelle avec restitution des cendres : Vous avez la possibilité d'accompagner votre compagnon jusqu'à la fin en assistant à la cérémonie. 

Il sera seul le four de crémation. Vous pouvez assistez à la mise à la flamme ainsi qu'à la récupération des cendres. Les cendres vous seront ensuite restituées intégralement dans une urne funéraire de votre choix pour que vous puissiez les garder chez vous, les enterrer ou bien les disperser dans un « Jardin du souvenir ». Si vous ne souhaitez pas assister à l'incinération, ils pourront vous retourner les cendres par voie postale. Vous pouvez également venir les retirer ultérieurement au crématorium. Si vous ne souhaitez pas les récupérer, celles-ci seront dispersées au jardin du Souvenir du Cimetière des Animaux de Villepinte

L'incinération collective sans restitution des cendres : Plusieurs animaux (2 à 3 chiens) sont incinérés en même temps. Vous ne pouvez pas assister à cette opération. Les cendres seront dispersées au jardin du souvenir du Cimetière des Animaux de Villepinte. A votre demande, ils pourront venir retirer le corps de votre compagnon à votre domicile ou chez votre vétérinaire

Le tarif de ces opérations varie selon les sociétés mais il faudra compter entre 200 et 300 euros pour un Dogue Argentin pesant 40 à 50 kgs

 

L'enterrer dans votre jardin

C'est possible à condition de suivre la législation en vigueur : Enterrement des animaux domestiques: article L 226-1 du code rural

Le chien doit peser moins de 40 kg, le terrain doit vous appartenir, le corps doit être enseveli à au moins 35 mètres de toute habitation et de tout point d'eau, la profondeur doit être minimum de 1,20 mètres,  tout en recouvrant le corps de chaux vive

 

L'enterrer dans un cimetière animalier

Il n'est pas toujours facile de respecter tous ces points selon la saison, la nature du terrain, sont état de santé et la question primordiale qui se posera toujours : « Je suis ici aujourd’hui, mais demain que va-t-il arriver à la tombe de mon chien si je déménage ? »

L'avantage des cimetières animaliers, c’est qu’ils sont des lieux qui leurs sont totalement consacrés et qui leurs assureront le repos éternel

Certains cimetières animaliers peuvent aussi prendre en charge la crémation, qu'elle soit individuelle ou collective, comme le feraient votre vétérinaire ou les centres de crémation

Que votre choix se porte sur l'inhumation ou l'incinération, les prix sont très variés selon les régions, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de plusieurs services et à visiter les lieux avant votre choix

Les cimetières animaliers sont de plus en plus présents dans beaucoup de régions de France, souvent tenus par des personnes dévouées à la cause animale, ce sont des gens qui généralement sauront vous écouter, vous conseiller voire vous soutenir dans la douleur et vous réconforter dans ces moments très dur !

BAILA vous conseil le site suivant : http://www.siaf.fr/cimetiere/cimetiere.php

 

5) L'équarrissage (déconseillé par BAILA)

Vous pouvez également faire appel à un équarrisseur dont les coordonnées vous seront fournies par votre mairie. C'est lui qui se chargera de venir récupérer le corps. En général le tarif est modeste.

 

La législation française interdit le dépôt ou l'abandon du corps d'un animal décédé sur la voie ou les lieux publics, dans les décharges ou dépôts d'ordures ménagères et à la campagne

Article L 226-3 du code rural : Il est interdit de jeter en quelque lieu que ce soit les cadavres d'animaux (voie publique, poubelle, décharge, gouffres ou grottes, points d'eau..)

Les propriétaires ou détendeurs de tous cadavres d'animaux doivent confier ces derniers à un établissement agrée en vue de leur élimination par incinération (équarrissage, centres d'incinération pour animaux de compagnie)

**********

Article L 226-4 du code rural : Il peut être procédé à l'enfouissement des cadavres d'animaux familiers sous certaines conditions précisées par un arrêté

**********

Article L228-5 du code rural : est puni de 3 750 euros d'amende le fait de :

Jeter en quelque lieu que ce soit des cadavres d'animaux

Ne pas remettre à l'équarrissage les cadavres d'animaux dont l'élimination est obligatoire

Date de dernière mise à jour : 26/04/2018