Dsc07017Dsc06754

015 15

Qu'est-ce qu'un chien de race ? C'est un Dogue Argentin qui dispose d'un acte de naissance (LOF)

Ce document permet à l'acquéreur d'obtenir des renseignements sur son Dogo. Ce dernier est alors répertorié dans le livre des origines françaises (LOF) avec le numéro de tatouage ou de puce

Seuls les chiots inscrits au LOF ont droit à l'appellation "chien de race"  justifiant ainsi un prix plus élevé qu'un chien d'apparence ou de type racial.  Un chien "LOF" ne possèdera pas systématiquement un "pedigree" une fois adulte, celui-ci donnera donc naissance à des chiots "NON LOF"

- Le chien de race dispose d'un carnet de naissance indiquant que les deux parents du chiot sont pure race (LOF)

- En attendant sa confirmation dès l'âge de 12 mois, du juge sur sa pure race, le chiot obtiendra une attestation de pédigrée provisoire

- Après l'accord du juge, votre dogo disposera d'un pédigrée définitif  (non confirmable : agressif ou peureux, anomalies d’ordre physique ou comportemental, prognathisme supérieur ou inférieur, surdité, manque de type, poil long, absence totale de pigmentation de la truffe chez les sujets âgés de 2 ans et plus, truffe de couleur marron, lèvres tombantes, aches de couleur sur le corps, plus d'’une tâche de couleur sur la tête (10%), tailles supérieures ou  inférieures à des limites stipulées dans le standard, yeux de couleurs différentes ou bleus, manque de dimorphisme sexuel, les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum)

- Ce document atteste que votre compagnon est conforme au standard de sa race (morphologie et aptitudes identiques)

- Ce document officiel permet de participer à des concours ou des expositions mais aussi de donner naissance à des chiots LOF

Pedigr10

 

Img 20150616 152642Img 20150621 192125Img 20150523 182555Img 20150621 192135Baya 329

Qu'est-ce qu'un chien de "TYPE" ? C'est un Dogue Argentin qui ne dispose pas d'un acte de naissance (LOF)

De nombreux Dogos issus d'élevages sont achetés par des particuliers et possèdent un LOF, cependant "non confimés" suite à la présence d'un défaut ou tout simplement non présenté à une séance de confirmation,  ils n'ont pas obtenu le PEDIGREE, de ce fait, ceux-ci donneront naissance à des chiots "NON LOF"

Les Dogues Argentins non LOF sont aussi de très beaux sujets

Depuis de Loi sur les "chiens dits dangereux" en 1999, certains éleveurs s'obstinent à dire qu'un Dogue Argentin adopté ou acheté sans LOF est assimilé comme un "chien dit dangereux de 1ère catégorie".  De tels propos favorisent la vente de chiots uniquement LOF au prix de 800 à 1 300 euros auprès des néophytes. 

Un argument bien rodé, garantissant soit disant aucune surprise sur (prenez connaissance de mes arguments)

le physique du chiot une fois adulte (issus d'élevage ou des particuliers, il suffit de regarder les parents pour avoir une petite idée sur le physique qu'aura notre dogo une fois adulte, les particuliers produisent également de très beaux chiots puisque qu'en général, l'un des deux parents est issu d'un élevage, qu'il a un LOF mais n'est pas confirmable, ce qui donnera naissance à des chiots NON LOF)

- le caractère, (tel chien tel maître, c'est bien connu ! Tous les dogos ont les mêmes traits de caractère à la naissance, l'éducation affirmera quant à elle certains d'entre eux)

- le prix, (beaucoup de passionnés de la race n'ont pas les moyens d'acquérir un chiot à 1 000 euros pour nous tenir simplement compagnie, les particuliers produisent des chiots à des prix raisonnables bien que la reproduction soit devenue beaucoup trop massive aujourd'hui et à mon avis, la passion ayant laissé la place à l'argent facile)

- le sérieux des personnes qui ont produits ces chiots, (ayant visité quelques élevages pour recueillir des chiots sourds, j'ai pu constater que certaines portées étaient retirées de leur mère dès l'âge d'un mois afin de que celle-ci se repose avant la prochaine saillie, des conditions de vies déplorables, des chiens adultes agressifs et insociables entre eux. Aujourd'hui, la passion n'est plus au rendez-vous pour ces amateurs et professionnels de la race)

- le suivi,  (une fois le chiot vendu au 1er venu, beaucoup d'éleveurs ne demandent plus de nouvelles de ce chiot élevé avec tant de passion soit disant ! Combien d'éleveurs offrent une place dans un box à l'un de ses dogos pour lui éviter l'abandon ou l'euthanasie ? Tous les acquéreurs n'ont pas dans l'idée de participer à des expositions ou faire faire de la reproduction pour obtenir des informations et un suivi sur le bien être de leur compagnon)

- En période de psychose canine dans laquelle la loi "anti chiens" vise autant les "types" que les races, (Aujourd'hui, les agents de police sont compréhensifs, plus tolérants et surtout mieux formés quant aux molosses de race ou non rencontrés sur la voie publique. Si nous écoutons les éleveurs, les Dogue Argentin abandonnés dans les refuges ou issus des particuliers donc sans LOF sont des molosses de 1ère catégorie parce qu'ils n'ont pas ce fameux papier "dit de race ou de pure race" ! Ou est donc la passion ? Quant à moi, je remercie les adoptants qui réfléchissent davantage avec le coeur et qui ne manque pas de s'informer sur les lois avant d'écouter de tels propos)

- Lors d'un contrôle, qu'est-ce qui différencie un Dogue Argentin non LOF d'un Am'Staff non LOF,  (Certains éleveurs décrivent le dogo non LOF comme petit et mauvais en standard et le Am'Staff comme blanc et grand ! D'après eux, dans les 2 cas, vous êtes passible de posséder un chien de 1ère catégorie. Et bien non, la carte d'identification par tatouage ou puce électronique est la seule pièce administrative légale)

Img 20150621 192154Dsc05514Dsc05519

Qu’est-ce qu’un chien croisé et un chien bâtard ?

Nous exprimons notre volonté de convaincre les particuliers de ne pas faire des portées inconsciemment et plus précisément en produisant des chiots issus de croisements. Ils sont difficiles à recenser mais on estime que les chiens bâtards et les chiens croisés forment environ 60 % du cheptel canin. Ensuite, il y a évidemment tous les croisements par "accident" mais là, inutile de parler de sérieux n'est-ce-pas? Le sérieux serait d'emmener sa chienne chez un vétérinaire afin d'interompre cette future gestation ou alors le sérieux se limite à assumer la gestation et le placement des chiots mais un Dogue Argentin doit être croisé avec un autre molosse et non un autre chien

Un bâtard est un chien issu de l'accouplement entre deux chiens de races différentes et reconnues ou bien de l'accouplement entre un chien de race et un chien d'une origine indéterminée. Le corniaud est issu de l'union de deux chiens bâtards dont on ne parvient pas à déterminer les races qui sont intervenues dans sa création

Certes se sont des chiens sans soucis et remplis de qualités : Souvent l’air rigolo et non dépourvus de charme, pas dégénérés par la consanguinité et pas d’affections héréditaires, rustiques et d’une grande résistance physique, plutôt intelligents et malins, ils se dressent bien et obéissent, gentils et démonstratifs, ils débordent de tendresse, particulièrement fidèles, leur attachement n’a pas de limites, équilibrés et débrouillards, ils s’adaptent facilement et ils peuvent vivre très vieux : 14 à 16 ans en général, 18 ans parfois

Les chiens croisés, à défaut d’être des canons de beauté, présentent des qualités de travail et de résistance très appréciables pour leurs propriétaires Issu de croisements divers, ils ont l’avantage de disposer d’un patrimoine génétique extrêmement riche, les gènes défavorables ayant de grandes chances d’être dominés par des gènes favorables

Nous avons vu que les caractères quantitatifs, comme l’aptitude au travail, qui dépendent de l’action de nombreux gènes, étaient moins transmissibles que les caractères morphologiques, comme la couleur ou la texture du pelage, qui dépendent d’un nombre plus restreint de gènes

Dsc05530

Les aléas de la diversité génétique

Le principal inconvénient de cette diversité génétique vient de l’absence de garantie de la transmission des caractères au fil des générations suivantes, et il est très difficile de prévoir les qualités morphologiques et psychologiques des chiots issus de parents croisés, même si ceux-ci présentent des qualités indéniables

Et, même si l’on entend souvent dire que les corniauds sont vifs, intelligents, résistants et volontaires, il est impossible d’en faire une généralité car les aléas de la génétique ne permettent souvent qu’aux plus chanceux ou aux plus qualifiés de trouver une place dans notre société, et force est de constater qu’ils forment encore les plus gros effectifs des refuges et des fourrières

Dsc03111Imm012 2

 

Vous souhaitez adopter un Dogue Argentin sans L.O.F ou un croisé

La loi sur les chiens dits "dangereux" a défini deux catégories de chiens :

- ceux qualifiés d'attaque (1ère catégorie)

- ceux qualifiés de garde et de défense (2ème catégorie)

Au-delà des races elles-mêmes et de l'appartenance ou non à un Livre des Origines Françaises (chiens avec papiers LOF ou PEDIGREE), la loi a listé toute une série de critères morphologiques qui font que certains chiens peuvent être considérés comme appartenant à la 1ère catégorie

 

 

En achetant :

- un Dogue Argentin LOF, on vous assure  la garantie pour qu’il soit véritablement conforme tant sur le physique que sur le caractère

- un Dogue Argentin non LOF, il pourrait à terme ressembler vaguement au Dogo et ne pas en avoir le caractère, ce qui est entièrement FAUX

Croisedogobaila

13elevage 2

L'arrêté du 27 avril 1999 décrit morphologiquement les chiens de 1ère et 2ème catégorie "petit dogue de couleur variable ayant un périmètre thoracique mesurant environ entre 60 cm (ce qui correspond à un poids d’environ 18 kg) et 80 cm (ce qui correspond à un poids d’environ 40 kg). La hauteur au garrot est comprise entre 35 et 50 cm"

arrete27avril1999.pdf arrete27avril1999.pdf

Les descriptions s'appuient donc sur des critères précis de hauteur au garrot, de taille et de périmètre thoracique, ce qui explique qu'un croisé Dogue Argentin qui paraît de type Pit Bull sort de cette catégorie car il possède un périmètre thoracique inférieur ou supérieur à la description de l'arrêté, de même pour sa taille

 

Le standard précise que le Dogue Argentin a une taille moyenne comprise entre 60 et 68 cm pour un poids de 40 à 50 kg, donc minimum 10cm au-dessus de la taille standard du Pit Bull qui est de 50cm, voilà pourquoi notre Ange Blanc ne peut être catégorisé

standard numero 292.pdf standard numero 292.pdf

 

Pour toute question sur le sujet, n'hésitez pas à nous contacter

Date de dernière mise à jour : 20/08/2015